MODALITÉS PRATIQUES D'INTERVENTION


modalites pratiques

 

  • Pour les projets de soutien à la scolarité en classe (dans l’enseignement ordinaire primaire): une accompagnatrice se rend au sein de la classe chaque semaine. L’objectif est de mettre en place les aménagements nécessaires pour permettre au jeune de contourner les difficultés qu’il rencontre dans sa scolarité en lien avec son handicap. Des rencontres avec la famille (tous les deux mois) et des réunions de coordination rassemblant la famille, l’école, le centre PMS et les rééducateurs (2 à 3 fois l’année) sont organisées afin de faire le point sur la situation du jeune, de coordonner les interventions autour de celui-ci et de dégager des pistes de travail (transférées ensuite au sein de la classe, en ce compris en dehors de la présence de l’accompagnatrice).
     

  • Pour les projets de soutien scolaire : rencontres individuelles une à deux fois par semaine pour accompagner le jeune dans la réalisation de son travail, l’aider à s’organiser, à planifier son travail, etc. Ces rencontres se font soit au sein du service soit au sein de l’école (en dehors des horaires scolaires).
     

  • Pour les projets de soutien à l’insertion socio-professionnelle : rencontres individuelles au minimum une fois la semaine pour soutenir le jeune dans la mise en place d’un projet professionnel (accompagnement dans les démarches de recherche d’emploi, prise de contact avec les patrons, etc.)
     

  • Pour les projets d’intégration sociale : rencontres individuelles au minimum une fois par semaine et participation aux activités collectives organisées chaque mercredi au sein du service. Ces activités font partie intégrante du projet d’un jeune dans un projet d’intégration sociale et sont un moyen, au même titre que les rencontres individuelles, de développer l’ouverture sociale, l’autonomie et les compétences relationnelles, nécessaires à son intégration sociale. (Cliquez ici pour consulter l’agenda "activités du mercredi")

  • Pour les projets de soutien familial (toujours associés à un autre type de projet) : rencontres de la famille une fois tous les deux mois. Celles-ci ont pour objectif d’offrir un espace de réflexion autour du handicap de l’enfant et visent à favoriser les relations au sein de la famille ou à travailler l’élargissement ou la meilleure utilisation du réseau professionnel.
     

  • Pour les projets de soutien éducatif : rencontres une fois par semaine en famille pour des conseils éducatifs et l’organisation du quotidien.